blues again en-tete
12/21
Chroniques CD du mois Interview: PHIL FERNANDEZ Livres & Publications
Portrait: FLOYD JONES Interview: THE SUPERSOUL BROTHERS Dossier: GREEN BULLET
 


LIVRE
MARK LANEGAN
Sing Backwards And Weep – Mémoires


 


Type d’ouvrage 
: Mémoires
Nombre de pages : 480

Prix : 34,00 euros
Éditeur : Camion Blanc/Les Editions Du Crépuscule

LIVRE blues mark laneganIl n’est hélas pas rare que les plus belles musiques cachent les plus grands tourments. Lire les mémoires de Mark Lanegan, éminent chanteur des Screaming Trees et des Queens Of The Stone Age, mais aussi auteur de formidables albums solos, est une véritable descente en enfer. Né dans une famille modeste d’enseignants de Ellensburg dans l’Etat de Washington, Lanegan va devoir faire face au désamour de sa mère, et le manque de présence d’un père touché par l’alcoolisme. Le jeune garçon devient vite un petit délinquant, doublé d’un alcoolique précoce. Il fonde un peu par accident les Screaming Trees en découvrant que le petit gros qu’il déteste, Gary Lee Conner, est un prodigieux compositeur de chansons. Le quatuor signe chez SST et enregistre son premier album, Clairvoyance en 1986. Ils ne le savent pas encore, mais en s’exilant à Seattle, ils deviennent des pionniers de la scène grunge à venir. L’inimitié totale entre Conner et Lanegan se poursuivra toute la carrière du groupe, à peine apaisée par l’accord du guitariste de laisser le chanteur participer aux compositions d’une part, et leur signature sur la major Epic en 1990 d’autre part. Lanegan a déjà sombré dans les excès : alcool, crack et surtout héroïne. Parallèlement, il entame une carrière solo en 1990, dont l’un des pinacles est assurément le superbe Whiskey For The Holy Ghost de 1994. Dans ce livre, Lanegan conte par le menu sa descente aux enfers de la came, ses sordides quêtes de doses, les conflits humains au sein du groupe, mais aussi au sein de sa propre carcasse. Il y a peu de lumière dans ce livre, qui s’arrête toutefois sur un rayon de soleil : sa désintoxication définitive à la fin des années 1990 après avoir touché le fond (sans domicile, dealer, malade). Ce livre appelle d’ailleurs un second volume, la carrière de Lanegan ne manquant pas par la suite d’excellents albums, notamment avec le jeune Josh Homme, guitariste-leader de Kyuss puis de Queens Of The Stone Age, et seul ami du chanteur à la fin des Screaming Trees. Ecrit avec une plume acide et doté d’un humour noir particulièrement violent, on y croise pêle-mêle Layne Staley d’Alice In Chains, Kurt Cobain de Nirvana, ou Courtney Love de Hole. Cet ouvrage révèle les coulisses bien sombres de la scène grunge et d’un groupe pourtant extraordinaire et sous-estimé : les Screaming Trees.

Julien Deléglise