Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

11/17
Chroniques CD du mois Interview: THE NIGHT CATS Livres & Publications
Portrait: IKE TURNER Dossier: VOCALION  
 


Interview
THE NIGHT CATS


blues deraime
blues electrique bazar
BLUES HOBOKEN DIVISION






La nuit dans les rues de Clermont-Ferrand les chats ont le blues, mais ces quatre greffiers sont pleins d’énergie et leur compagnie est plutôt électrisante.

Blues Again : Qui sont les Night Cats ?
Arnaud Motte : Il y a Denis Cusumano à la batterie ! Il a tout fait, mais il est taillé pour le blues. Il a été avec Jeff Toto Bluesblues the night cat et également un des membres fondateurs de Mo and the Reapers et un premier album en 1996. David Paquet à l’harmonica depuis 2 ans, Il a joué avec Sophie Malbec, Tia & The Patients Wolves, Mellow Blues Duo, Jeff Toto Blues, Spectacle pour enfant Toupie Blues... Eric Courier à la basse. Il joue avec Aurélien Morro & The Checkers, Jeff Toto Blues, Conte musical Toupie Blues, Devil’s Grub etc… et moi j’ai joué dans différentes formations de blues-rock où j’ai été le leader. J’ai eu à cette époque l’occasion d’ouvrir pour de grosses pointures internationales.

Comment le groupe est-il né ?
Eric : Le groupe est né lors d’une jam session que j’animais avec Denis (batterie) dans un club renommé de Clermont-Ferrand, Arnaud (guitare/chant) étant de retour sur la région cherchait une section rythmique pour monter un nouveau projet.



Depuis quand existe-t-il et qui imprime la couleur musicale ?

Denis : Le groupe existe depuis fin 2014, après quelques semaines de répétitions, nous avons fait notre premier concert, qui a été un succès immédiat par l’énergie dégagée sur scène.  La couleur musicale est apportée par chacun de nous, mais le chant et la guitare, et maintenant l’harmonica, sont prépondérants.

Pourquoi le choix de ce nom ?
Denis :
Le nom était dans l’air depuis un moment, il devait servir à une autre formation qui n’a pas abouti. Eric et moi déjà à cette époque !
Comment s’est fait la rencontre entre vous ?
Eric : Denis et moi, nous nous sommes rencontrés,  sur un projet antérieur avec l’harmoniciste Mo Aljaz, mais qui n’a pas vu le jour. Puis Arnaud est venu nous rencontrer et nous parler de son projet lors d’une jam session que nous animions avec Denis.  De là, nous avons commencé notre aventure en trio. Et lors d’un concert, nous avons invité David à se joindre à nous et depuis il est le quatrième matou de ce band.

Quelles ont été vos influences ?
Denis :
Tout ce qui me tombe dans l’oreille, les guitaristes de blues (tous les King mais pas que) et les guitaristes modernes qui ont écouté du blues. Fan de Buddy Rich, Fred Below, Tony Williams et Ian Paice.
David : Chicago blues, Big Walter Horton, Little Walter, Sonny Boy Williamson,
Muddy Waters, Howlin’ Wolf.
Eric : Je pense avoir écouté toute la palette blues à différentes périodes de ma vie, je n’ai pas qu’une influence.
Arnaud : Nous sommes toujours en perpétuelle quête de découverte et forcement ça nous influence à ce moment-là.
blues the night catsOù et quand avez-vous fait votre premier concert ?
Denis : Notre premier concert a eu lieu dans un club de Clermont-Ferrand, Arnaud a été formidable : une vraie bête de scène et un vrai leader sur scène.
David : Mon premier concert avec les Cats était un enjeu de taille, c’était la première partie d’Ana Popovic, après seulement une répétition avec le band… Ce soir-là nous avons mis le feu, grâce à l’énergie sur scène des Night Cats.

Maintenant combien de concerts par an ?
Arnaud :
C’est variable selon la disponibilité de chacun, mais entre 20 et 30.     

Quelle a été votre plus belle expérience sur scène ?
Denis :
La finale des Grosses Guitares, on a chauffé la salle sans se poser de questions et on a fait le boulot !
David : Chaque concert est une belle expérience.
Arnaud : La première partie d’Ana Popovic, car comme on le disait c’était la première scène avec David et l’alchimie fonctionné à merveille 

En quoi la scène est-elle indispensable ?
Denis : Elle est vitale ! C’est là que se forge l’identité d’un groupe et sa capacité à interagir et à créer un lien avec son auditoire. Le frontman est essentiel, Arnaud fait ça naturellement bien, et il y a une belle cohésion dans le band. 

Répétez-vous beaucoup ?
Arnaud : Répéter est nécessaire, jouer est vital pour un groupe ! Les deux sont indissociables.

3 ou 4 musiciens ou chanteurs de référence qui font l’unanimité dans le groupe ?
Denis : Il y en a beaucoup… mais les influences sont très diverses. Tant mieux…
Eric : Les influences ont évolué, à la création du band, nous étions plutôt blues-rock, puis avec l’arrivée de David un peu plus dans la lignée des Nine Bellow Zéro, et maintenant ouverts à tout, Chicago blues, funk... Dernièrement nous avons repris quelques morceaux du louisianais Tab Benoit.

Comment définiriez-vous le style du groupe ?
Arnaud : Wild Blues and Milk , tout peut arriver…

On peut vous écouter sur Soundcloud, mais envisagez-vous de sortir un album ?
Denis :
On n’en a jamais parlé sérieusement, mais nous l’envisageons.

Un bon souvenir de scène… Un mauvais souvenir de scène…
Denis :
Chaque concert reste un bon souvenir, même si il y a eu une galère. C’est le blues !
Eric : Allez un mauvais souvenir. Certainement notre premier festivalblues the night cats, on s’est chopé une prune chacun pour excès de vitesse (forcement on se suivait !). Il a plu en début de soirée, le concert festival a été interrompu durant 5 heures, du coup à la reprise notre prestation était reportée à 4h du mat. On a mangé de la bouffe avariée… et l’organisateur qui a fait un plongeon ne nous a jamais payés. C’est ça le blues aussi !

Et les belles rencontres…
Denis : Lil Ed et ses musiciens par exemple, et tous les gens que l’on croise …

Quels sont les projets du groupe pour les mois à venir ?
David :  Un album à cat (4)… et repartir sur la route.

Quels sont vos hobbies en dehors de la musique ?
Denis : Ma famille, mes amis, prendre le temps de vivre, écouter et découvrir de la musique.
Arnaud : Oui c’est vrai, nous essayons de concilier notre passion pour la musique avec cela.
David : Etre avec ma petite famille et la pêche à la truite.
Eric : J’aime me ressourcer avec mes proches dans mon petit coin niché au cœur des volcans et faire des activités de plein air, quand mon boulot de musicien m’en laisse le loisir.

Derniers coups de cœur musicaux ?
David : Mike Ledbetter.
Eric et Arnaud : Le dernier album de Bobby Rush Porcupine Meat.
Denis : Je viens de retrouver un vieil album de Luther Allison.

Pour le groupe, quel serait le rêve le plus fou ?
Denis :
Faire un album et le défendre.
Eric : Attraper une souris, pas une verte mais une blues

Un dernier mot…
Denis : le blues est une musique qui permet de s’exprimer librement et qui se partage avec ses amis musiciens d’abord et avec le public ensuite. Chaque concert ne peut être que différent du précédent et du suivant, sinon, ce n’est pas du blues !
Eric : Les amis pour nous programmer, vous nous retrouverez chez Mayco Prod
www.maycoprod.com.  

Gilles Blampain – octobre 2017

lebonblues.wixsite.com/nightcats
  
blues the night cats